top of page

Découvrez le programme 2023 du Festival BIOVIV'ART

VENDREDI 28 JUILLET 2023 
« L’ENVOL DES MUSES »
Un spectacle de la compagnie CIELO

lenvol_des_muses©cie_cielo.JPG
L'Envol des Muses de nuit (6).jpg

Échassiers - 15h et 22h30 - Parc Ecoiffier - Durée 30 mn - Tout public
 

Poésie de l’instant, des lumières projetées se révèlent sur les ailes de soie. De l’infiniment grand à l’infiniment petit, sur échasses et au sol, « l’Envol des Muses » vous convie à un voyage hors du temps.

                                                                       

Un faiseur d’images digne des photographes du début XXème siècle accompagne avec sa machinerie les danseuses et échassières. Comme un tour d’illusionniste, il projette des images sur les voiles en mouvement, qui apparaissent, disparaissent et se transforment... nous embarquant dans leur univers fascinant. Laissez-vous porter par le souffle de leur danse hypnotique...

 

Gratuit, sans inscription

VENDREDI 28 JUILLET 2023
DISCOURS DE BIENVENUE DE LA MAIRIE D’ALÉNYA  

IMG_2070.HEIC

15h30 - Parc Ecoiffier - Durée 30 mn

Jean-André Magdalou, maire d'Alénya, 1er Vice-Président de la Communauté de Communes Sud Roussillon et chargé de mission scientifique à la Réserve naturelle Nationale de la forêt de la Massane, accueillera les festivaliers lors d'un discours de bienvenue. Un verre de l'amitié sera proposé au public pour clore cette cérémonie.

Gratuit, sans inscription

VENDREDI 28 JUILLET 2023 
 « MANQUE D’EAU : COMMENT LA FORÊT S’ADAPTE, LUTTE ET NOUS AIDE »
Une conférence d'Elodie Magnanou

Capture d’écran 2023-04-26 à 12.02.59.png

VENDREDI 28 JUILLET 2023
 “L'EAU DANS LE VIVANT“
Une conférence de Gilles Boeuf

Capture d’écran 2023-07-17 à 11.07.08.png

VENDREDI 28 JUILLET 2023

“LES ARBRES, CE N’EST PAS QUE DU BOIS”

Une conférence de Marc Déconchat

Lors d’une balade dansée et scientifique “Arborédanses”

©Arborédanses_Alexia Anfry - Les Chemins Buissonniers (15).JPG

16h30 - Salle Teresa Rebull - Durée 45 mn

 

Élodie Magnanou, chercheuse au CNRS à Banyuls-sur-Mer et gestionnaire de la réserve naturelle de la forêt de la Massane est ingénieure agronome de SupAgro Montpellier et Docteur en Biologie. Gestionnaire de la Réserve Naturelle Nationale de la Massane, classée au patrimoine mondial de l'UNESCO en 2021, et qui fête ses 50 ans aujourd’hui, elle explique que cette forêt est un véritable laboratoire naturel à l’air libre et oeuvre à la compréhension et à la promotion des vieilles forêts en libre évolution comme celle-là.

Comment réagit cet écosystème au dérèglement climatique et au manque d’eau de la région? Quelles leçons de résilience tirer de l’étude scientifique de cette forêt emblématique des Pyrénées-Orientales?

 

Gratuit, avec inscription

17h30 – salle Teresa Rebull - Durée 1h

 

Gilles Boeuf, professeur à Sorbonne Université, biologiste spécialiste de la biodiversité, ancien président du Muséum national d’Histoire Naturelle, président de la Réserve naturelle nationale de la forêt de la Massane (66). 

L’eau représente 71% de la surface du globe et encore plus en volume. 

La vie est apparue dans un océan ancestral il y a près de 4 milliards d’années puis s’est diversifiée en centaines de millions ou milliards d’espèces.

Toutes les cellules vivantes sont constituées d’eau liquide. Un bébé humain à la naissance ? 75 % d’eau ! 

Bref, sans eau, pas de vie. Et sans préservation du vivant, pas d’eau de bonne qualité. Elle est indispensable à tous les systèmes biologiques. L’eau est à la source de toute la vie!

Gratuit, avec inscription

19h – Jardin Taulera

Durée 1h30

 

Arborédanses est une balade dansée et scientifique sur la biologie et les phénomènes de coopération des arbres. Une chorégraphe, un danseur de hip-hop, un danseur de flamenco et le chercheur Marc Déconchat, directeur de recherche à l’Inrae, proposent une promenade artistique insolite et arboétique.

Chuchoteurs ou chahuteurs, des racines à la cime, entre terre et ciel, comment les arbres, comment les danseurs communiquent-ils avec leur environnement ?

Qu’est-ce qui nous émeut, nous fait vibrer au frémissement d’une branche ou d’un bras ? Les artistes invitent le public à une immersion sensible et corporelle dans l’environnement propre aux arbres

Ils introduisent le discours scientifique et permettent de créer une sphère émotionnelle propice à la compréhension de ce qui nous entoure.

Marc Deconchat est directeur de recherche à l’INRAE en Écologie des paysages dans le laboratoire Dynafor à Castanet-Tolosan (Occitanie). Ses recherches portent sur la place des arbres et des espaces arborés dans les paysages ruraux. Il étudie leurs liens avec la biodiversité et la façon dont ils contribuent au développement de pratiques agroécologiques pour faire face aux changements globaux en cours. Il anime plusieurs projets sur ces sujets à l’interface entre les sciences écologiques et les sciences humaines et sociales, en lien avec des problématiques concrètes d’adaptation aux changements globaux. Il contribue régulièrement au partage et la mise en débat de ses questions scientifiques avec des publics variés à l’occasion de conférences et de débats.

 

Tarif plein : 12 euros

Tarif réduit (moins de 16 ans, demandeurs d’emploi, personnes en situation de handicap) : 6 euros

VENDREDI 28 JUILLET 2023
"LE MONDE DU SILENCE GUEULE !!!" -
Un spectacle de Julia Duchaussoy et Franck Lorrain
 

Le_monde_du_silence©Fabienne_Rappeneau.jpg

Suivi d’une discussion avec Gilles Boeuf

21h – Salle Marcel Oms - Durée 1h30

 

Les habitants des océans en ont assez de se taire. Ils organisent un plateau de stand up pour venir s'adresser aux humains. Du minuscule picoplancton, à la majestueuse baleine, ils nous expliquent le fonctionnement des Océans : la photosynthèse, l'importance du corail, la symbiose, l'Histoire des océans... mais aussi la surexploitation dramatique des ressources marines par les hommes, les risques de la pollution et de la pêche intensive, le tout avec un maximum d'humour et de tendresse.

                                                                       

Leur conclusion est que si c'est une réalité que nous sommes en train de perdre les océans, c'est aussi une réalité que nous pouvons les sauver.  Un spectacle pour apprendre, comprendre, rire et s'émerveiller. 

Une séance de dédicace des auteurs aura lieu à l’issue du spectacle dans la Rotonde.

 

Tarif plein : 12 euros

Tarif réduit (moins de 16 ans, demandeurs d’emploi, personnes en situation de handicap) : 6 euros

SAMEDI 29 JUILLET 2023
Fresque de la Biodiversité

Capture d’écran 2023-04-26 à 13.26.44.png

Atelier tout public - 10h30 - Salle Teresa Rebull - 3h

Inspirée de la Fresque du climat, la Fresque de la biodiversité est un atelier ludique et coopératif qui a pour but de sensibiliser les participant.e.s en leur faisant découvrir le fonctionnement des écosystèmes, l’impact des activités humaines, le rôle de la biodiversité et les menaces liées à son érosion.

Gratuit, avec inscription

SAMEDI 29 JUILLET 2023
“LE LITTORAL DES PYRÉNÉES-ORIENTALES :
UNE BIODIVERSITÉ MARINE RICHE,

COMPLEXE ET FRAGILE" 
Une conférence de Pascal Romans

2020.09_edited.jpg

16h - salle Teresa Rebull - Durée 45 mn

Pascal Romans, conservateur du Biodiversarium et responsable du Service Mutualisé d’Aquariologie de l’Observatoire Océanologique de Banyuls-sur-Mer, est biologiste marin et plongeur scientifique. Il est spécialisé en aquariologie expérimentale et en écologie des organismes marins. Animateur des chroniques Mediterrani sur France Bleu Roussillon tous les samedis et dimanches matins, il nous embarque dans l’univers incroyablement divers de la faune et de la flore de notre littoral, qui donne envie de les préserver à tout prix.

Gratuit, avec inscription

SAMEDI 29 JUILLET 2023
“NAÎTRE ANIMAL, ÊTRE HUMAIN” 
Une conférence dérapante
de Jade Duviquet et Cyril Casmèze

Naitre_animal©Musée des confluences.jpg

Compagnie du Singe Debout avec Jean-Baptiste de Panafieu 

17h15 - Salle Marcel Oms - Durée 1h15

 

Lorsque nous nous comparons aux animaux, nous mettons en avant nos particularités humaines, notre intelligence, notre posture, notre langage complexe... tout ce que nous estimons constituer « le propre de l'homme ». Nous sommes pourtant comme tous les êtres vivants : le résultat d'une longue évolution. Leur anatomie et leur comportement nous révèlent combien nous sommes proches les uns des autres. Quelles traces conservons-nous de notre passé animal ? Que nous apprennent-elles sur notre histoire ou sur notre comportement ? Qu'est-ce qui nous différencie réellement des autres animaux ? Allons-nous continuer à évoluer ? À bien observer les animaux, incarnés ici par la Compagnie du Singe Debout, nos croyances sur la singularité de la nature humaine volent en éclat...

                                                                       

Jean-Baptiste de Panafieu est agrégé de Sciences naturelles et docteur en Océanologie biologique. Auteur, scénariste et conférencier, il se tient à la croisée de la science, de l’écriture et de l’image, au service de la vulgarisation scientifique. Il a publié de nombreux livres documentaires et des romans, toujours sur ses sujets de prédilection que sont l’évolution, la préhistoire, l’écologie, les animaux sauvages ou domestiques, et la relation humain-animal. 

Une séance de dédicace des auteurs aura lieu à l’issue du spectacle dans la Rotonde.

 

Tarif plein : 12 euros

Tarif réduit (moins de 16 ans, demandeurs d’emploi, personnes en situation de handicap) : 6 euros

SAMEDI 29 JUILLET 2023
“ATLAS DE L'ANTHROPOCÈNE |
Cartographie 6 : De la morue”

Une pièce de Frédéric Ferrer
(Compagnie Vertical Détour)

de-la-morue©mathilde-delahaye.jpg

Suivie d’une discussion avec Pascal Romans

19h15 - Salle Marcel Oms - Durée 1h30

 

“La morue, quand elle part, tu ne sais pas quand elle revient”, et autres considérations vraiment très intéressantes qu’elle pose pour la compréhension de tout un tas de choses du monde d’aujourd’hui (pêche, prédation, sexe, amnésie, et pouvoirs en occident). Lors d’une résidence en 2014 à Terre-Neuve et sur l’archipel de Saint-Pierre et Miquelon, où il souhaitait enquêter sur le tracé de frontières maritimes totalement absurdes (“la french baguette” comme disent les Canadiens), Frédéric Ferrer a découvert la morue. Elle s’est alors imposée à lui.

                                                           

La morue a façonné pendant plus de 5 siècles les paysages et la vie des êtres humains ici, alimenté un commerce triangulaire puissant, lancé l’économie-monde, fondé le libéralisme, permis l’indépendance et la montée en puissance des Etats-Unis et nourri les esprits et les ventres de millions d’êtres humains sur tous les continents. Mais la morue était trop belle... et fut victime de son succès.

                                                           

Ce poisson, emblématique de la folie destructrice de l’espèce humaine, est parti. La morue n’est plus là. Et maintenant les humains l’attendent... et désespèrent de son retour... (depuis 25 ans). Le comédien géographe lui rend un hommage dans une conférence pince-sans-rire, décalée et souvent improvisée. D’une drôlerie implacable.       

Tarif plein : 12 euros

Tarif réduit (moins de 16 ans, demandeurs d’emploi, personnes en situation de handicap) : 6 euros

SAMEDI 29 JUILLET 2023
“HABITER LE SEUIL
Un spectacle de danseavec Clémentine M
aubon
suivi de la projection
d'un filde Marine Chesnais,
(compagnie One Breath)

habiter_le_seuil_©catherine-Riand.jpeg

21h15 - Parc Ecoiffier - Durée 45 mn

                                                                       

“C’est l’histoire d’une démarche artistique, attisée par la beauté et la fragilité de la nature, relancée par la recherche scientifique, déviée par le hasard…” Habiter le Seuil est une création en danse bio-inspirée, pensée pour relier directement des expériences d'immersions sous-marines à un processus de création plateau. Elle a pour point de départ la rencontre en apnée avec l'un des plus grands mammifères marins de notre planète, la baleine à bosse (Megaptera Novaeangliae).

                                                                       

De cette aventure hors du commun sont nés un film et une création chorégraphique en duo, un diptyque issu d’un même projet et dont les deux volets portent le même titre : Habiter le Seuil. Bien que traversés par les mêmes enjeux écologiques et esthétiques, ces deux œuvres sont indépendantes l’une de l’autre. Nous les proposons en regards croisés dans le cadre d’une programmation pour enrichir la transversalité des échanges sur les territoires autour des enjeux de la biodiversité marine, et plus globalement sur notre lien au Vivant.  

                           

Prix libre

9c4277_978d204dbb7b43ccb6cd4688ae7f50e9~mv2.jpg

22h15 - Salle Teresa Rebull - Durée 45 mn

Suivi d’une discussion avec Marine Chesnais

                                                                       

Le film, tourné en apnée, est un voyage chorégraphique et hypnotique qui nous emmène sous l’eau, le souffle suspendu, sur les traces de cette démarche originale.

                                                                       

En donnant à voir le processus de rencontre avec un animal sauvage dans son milieu naturel, Habiter le Seuil interroge ce qui se joue en nous dans cet espace de relation où rien n’est maîtrisable -si ce n’est notre ouverture à ce qui advient- et questionne plus largement notre manière d’habiter le Vivant.        

 

« On ne sait rien sur l’Océan et sur les créatures qui le peuplent. Ce n’est pas parce qu’on a décrit une espèce que l’on sait qui elle est. Il faut être avec elle pour la comprendre. Et en allant à sa rencontre, on découvre un petit peu cette nature originelle, on l’approche, doucement, discrètement, avec respect. Vous attendez, et soudain, les voilà ! Ce sont eux qui décident de la rencontre, ce sont eux qui vous offrent un moment. Et si vous ne bougez pas, si vous êtes respectueux, humbles, ils acceptent que vous nagiez un moment avec eux, épaule contre nageoire, œil dans œil »François Sarrano, docteur en océanographie, plongeur professionnel, fondateur de l'association Longitude 181

                                               

Gratuit, avec inscription

DIMANCHE 30 JUILLET 2023
Fresque de l’eau 

Capture d’écran 2023-04-26 à 13.32.26.png

Atelier tout public - 10h30 - Salle Teresa Rebull - Durée 3h 

 

Comme ses grandes soeurs, les Fresques du climat et de la biodiversité, la Fresque de l'Eau se présente comme un atelier ludique visant à faire découvrir, au moyen de cartes, les enjeux liés à l’eau, sa disponibilité, ses usages, ainsi que sa sensibilité face au changement climatique.

Gratuit, avec inscription

DIMANCHE 30 JUILLET 2023
"HABITER LE SEUIL
Un film de Marine Chesnais 

9c4277_978d204dbb7b43ccb6cd4688ae7f50e9~mv2.jpg

15h - Salle Teresa Rebull - Durée 45 mn

                                                                       

Le film, tourné en apnée, est un voyage chorégraphique et hypnotique qui nous emmène sous l’eau, le souffle suspendu, sur les traces de cette démarche originale.

                                                                       

En donnant à voir le processus de rencontre avec un animal sauvage dans son milieu naturel, Habiter le Seuil interroge ce qui se joue en nous dans cet espace de relation où rien n’est maîtrisable -si ce n’est notre ouverture à ce qui advient- et questionne plus largement notre manière d’habiter le Vivant.                  

 

« On ne sait rien sur l’Océan et sur les créatures qui le peuplent. Ce n’est pas parce qu’on a décrit une espèce que l’on sait qui elle est. Il faut être avec elle pour la comprendre. Et en allant à sa rencontre, on découvre un petit peu cette nature originelle, on l’approche, doucement, discrètement, avec respect. Vous attendez, et soudain, les voilà ! Ce sont eux qui décident de la rencontre, ce sont eux qui vous offrent un moment. Et si vous ne bougez pas, si vous êtes respectueux, humbles, ils acceptent que vous nagiez un moment avec eux, épaule contre nageoire, œil dans œil »François Sarrano, docteur en océanographie, plongeur professionnel, fondateur de l'association Longitude 181                                      

 

Gratuit, avec inscription

Alexis Beaumont et Mathilde Bellin, nos deux lauréats

DIMANCHE 30 JUILLET 2023
LECTURE DE TEXTES DE THÉÂTRE 
des lauréats du
PRIX
 BIOVIV'ART DES JEUNES AUTEURS

15h30 - Salle Antonio Machado - Durée 1h

 

Cette année, pour sa deuxième édition, le festival souhaite mettre en valeur le travail de jeunes auteurs.rices de théâtre. Pour cela, il a lancé son premier appel à textes courts de théâtre sur le thème de l’écologie : deux lauréats, Mathilde Bellin et Alexis Beaumont ont été sélectionnés par un collectif composé de personnes d’horizons divers, membres de l'association BIOVIV’ART. Ils liront leurs écrits devant le public. Cette lecture sera suivie d'un bord de plateau. 

Découvrez dès maintenant les deux lauréats en cliquant ici !

 

Gratuit, avec inscription

DIMANCHE 30 JUILLET 2023
“LE FLEUVE : UN MOTIF, UN TÉMOIN, UNE FORCE
ET UNE VULNÉRABILITÉ”
Une conférence de Gabrielle Bouleau,
perturbée par la compagnie du Singe Debout 

Capture d’écran 2023-07-17 à 11.08.12.png
istockphoto-1337232523-612x612.jpg

17h - Salle Teresa Rebull - Durée 1h

 

Le paysage est comme un tissu dans lequel nous avons appris à reconnaître des formes associées à l’eau abondante : le ruban ondulant des fleuves, les petits rectangles bleus des piscines, les parcelles vert pomme de cultures irriguées. En fait, ces motifs interagissent avec le reste du paysage. 
Et l’eau est aussi présente là où on ne la voit pas.
Là où l’on parle de stock, il faut aussi penser aux flux. 
Mais dans le contexte actuel inédit de sécheresse, peut-on stocker l’eau pour conserver ces motifs ? Et que deviennent les flux?

Stock, flux, bassines, barrages, nappes, fleuves, toutes ces notions seront abordées par Gabrielle Bouleau lors d'une conférence un peu particulière, «agrémentée» et perturbée par un comédien zoomorphe (Cyril Casmèze), par un musicien (Jean-François Hoël), et par une comédienne (Jade Duviquet) !

Gabrielle Bouleau est ingénieure des ponts, des eaux et des forêts et chercheuse en sciences politiques à l’Institut national de la recherche sur l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE). Ses recherches portent sur les enjeux politiques liés aux politiques publiques environnementales et leurs indicateurs. Elle enseigne les politiques de l'eau et l'écologisation de l'action publique à l'Ecole des ponts et Sciences Po Paris, et sera la prochaine directrice scientifique du programme interdisciplinaire de recherche en environnement sur la Seine pour la phase 2025-2028. Elle préside également le comité de déontologie de l’Agence nationale de sécurité environnementale et sanitaire (ANSES).                       

 

Gratuit, avec inscription

DIMANCHE 30 JUILLET 2023
“LA DIGNITÉ DES GOUTTELETTES
Un spectacle de la compagnie Mercimonchou

dignite_marion_bertault.jpg

Tout public à partir de 1 an

18h30 - Salle Marcel Oms - Durée 1h

 

Une vieille pêcheuse et la surprise d’une tempête miniature, une jardinière et ses coquelicots, une goutte qui perle au bout d’un doigt sous la brume légère où s’accroche un nuage, des ronds dans l’eau, la déambulation d'un escargot... Dans une succession de tableaux, dont la trame a la couleur des haïkus, La Dignité des Gouttelettes raconte le lien essentiel de l’eau et du vivant. Entre illusion et réalité, reflet et lumière, projections et manipulation poétique, cette création sensorielle invite à̀ une rêverie qui éveille sur la merveille de cet élément de notre quotidien.

Tarif plein : 12 euros

Tarif réduit (moins de 16 ans, demandeurs d’emploi, personnes en situation de handicap) : 6 euros

DIMANCHE 30 JUILLET 2023
"FAUNE FRAGILE"
Une 
performance artistique
d
e l'artiste Sandrot 

Capture d’écran 2023-04-26 à 13.39.26.png

16h - Parc Ecoiffier - Durée 3h

 

Sandrot (Sandra Guilbot) est une artiste peintre contemporaine française, née à Marseille en 1989. L’artiste puise dans la nature la principale source de son inspiration afin de créer des œuvres permettant de sensibiliser à la cause animale et de soutenir des associations de protection de l’environnement.

 

Souvent associée à certains courants artistiques comme le pop art ou l'art urbain, elle réalise ses œuvres sur des supports variés comme le papier, bois, toile ou métal et de nombreuses fresques en grand format. La rencontre avec Florian Kirchner s’est faite autour du Congrès mondial de la nature organisé par l'UICN (Union internationale pour la conservation de la nature) à Marseille en 2021 ; ensemble ils ont édité l’ouvrage Faune fragile, écrit par Florian Kirchner et illustré par Sandrot.

 

Florian Kirchner est chargé du programme « Espèces » au sein du Comité français de l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature). Ingénieur agronome et spécialisé en écologie, il a réalisé un doctorat en biologie de la conservation au Muséum national d’Histoire naturelle pour comprendre le fonctionnement d’espèces végétales rares et menacées. Depuis près de 15 ans, il a rejoint le Comité français de l’UICN où il développe des activités sur la préservation des espèces et les enjeux de la biodiversité. Il coordonne en particulier la réalisation de la Liste rouge des espèces menacées en France, élaborée avec un réseau de scientifiques et de naturalistes. Il a publié un livre alliant art et science, intitulé “Faune fragile” (Oteria), illustré par l’artiste peintre Sandrot, qui part à la rencontre des espèces menacées, des défis qui les guettent et des acteurs qui se battent au quotidien pour les sauvegarder.

Découvrez à cette occasion les ouvrages illustrés par Sandrot : Faune Fragile, Nature Illustrée et Regards.

 

Gratuit, sans inscription

DIMANCHE 30 JUILLET 2023

"REGARDS CROISÉS DE L'ART ET DE LA SCIENCE
SUR LA BIODIVERSITÉ EN DANGER"

Une conférence de Sandrot et Florian Kirchner

sandrot_devant_peinture.jpg

19h30 - Salle Teresa Rebull - Durée 1h


Quand une artiste peintre rencontre un scientifique aimant raconter des histoires de biodiversité… tous deux emmènent le public à la découverte des espèces menacées qui nous entourent, des défis qui les guettent et des acteurs qui se battent au quotidien pour les préserver.

Une petite conférence à deux voix pour aborder de grandes questions : Qu’est-ce que la biodiversité ? Combien y a-t-il d’espèces sur Terre ? Pourquoi parle-t-on d’une 6ème crise d’extinction ? Pourquoi des espèces disparaissent ? Quels sont les animaux menacés autour de nous et comment faire pour les sauver ?

Au fil des pages du livre "Faune fragile" et à travers cette conférence, le regard sensible et contemplatif de l’artiste croise le propos du scientifique, pour partir à la rencontre des vivants qui peuplent notre environnement, des périls qu’ils affrontent et des succès obtenus pour les sauvegarder.

Florian Kirchner est chargé du programme « Espèces » au sein du Comité français de l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature). Ingénieur agronome et spécialisé en écologie, il a réalisé un doctorat en biologie de la conservation au Muséum national d’Histoire naturelle pour comprendre le fonctionnement d’espèces végétales rares et menacées. Depuis près de 15 ans, il a rejoint le Comité français de l’UICN où il développe des activités sur la préservation des espèces et les enjeux de la biodiversité. Il coordonne en particulier la réalisation de la Liste rouge des espèces menacées en France, élaborée avec un réseau de scientifiques et de naturalistes. Il a publié un livre alliant art et science, intitulé “Faune fragile” (Oteria), illustré par l’artiste peintre Sandrot, qui part à la rencontre des espèces menacées, des défis qui les guettent et des acteurs qui se battent au quotidien pour les sauvegarder.

Une séance de dédicace des livres de Sandrot aura lieu à l’issue de la conférence dans le parc près de l’œuvre réalisée en performance l’après-midi.

Gratuit, avec inscription

DIMANCHE 30 JUILLET 2023
CONCERT DE GAEL FAURE
 

gael faure©Jonas Vranken _ Studio Rabona.jpeg

21h45 - Parc Ecoiffier - Durée 1h15

 

Un trio guitare-voix, trombone et trompette : Gael Faure (guitare-voix), Sylvain Bardiau (trompette) et Matthias Mahler (trombone)

 

Après son album Regain, paru en 2018, Gael Faure livre cette année “L’eau et la peau”, un EP composé et écrit avec une guitare, un crayon, une rivière, un potager, des randonnées, de l’amour et un confinement. 

 

“Je désirais un titre simple et sensoriel, un titre qui évoque la paix. Nous l'avons enregistré en ayant en tête quelque chose de très ‘boisé’ dans le son, un son qui s’étire où les limites ne sont que celles de l'imagination.”

 

Le souffle de la vie est partout présent. Alors quoi de mieux qu’une trompette, un trombone à coulisse, une guitare et une voix pour les révéler ?

 

Gratuit, sans inscription

Moon Yé 2.JPG

DIMANCHE 30 JUILLET 2023
Concert de DJ Moon

Moon Yé 4.JPG

23h15 - Parc Ecoiffier - Durée 1h

D’Afrique à l'Océan Indien, Moon Yé puise dans les rythmes de ses ancêtres les ingrédients de sa propre transe et explore le monde à travers ses musiques. Venez danser aux caves Ecoiffier !

Gratuit, sans inscription

PENDANT TOUT LE FESTIVAL
Une exposition photo qui vous emmène
dans l'extraordinaire Réserve naturelle nationale
de la forêt de la Massane

Salle Machado, en libre accès

« 10 000, des cimes aux racines » par Joseph Garrigue, conservateur de la Réserve Nationale de la Massane et Diane Sorel, écologue spécialisée en communication scientifique & technique

F953ABAC-5649-4370-999B-4C071F063BCA.jpg
62B631B9-0AD4-4C9D-8CD8-6CDE290CB5A1.jpg

ET AUSSI, de vendredi à dimanche

- des jeux pour les petits (en partenariat avec Bioviva et la Tram66), 

- des ateliers organisés par la Maison de l'Eau et de la Méditerranée (MEM) du Boulou, 

- un coin librairie avec la Libambulle 

En libre accès

 

bottom of page